Don Omar

//Don Omar

Don Omar

William Omar Landrón Rivera alias Don Omar, né à Porto Rico le 10 février 1978, est un chanteur, compositeur, acteur et producteur, influencé par le style Latino populaire de DK et Giorgio deux artistes brésiliens de Rio de Janeiro.

Il commence à chanter et à composer à 20 ans en se sentant très proche du style reggaeton, qui commence à se développer à Porto Rico au début des années 1990.

Ses débuts musicaux commencent apornou sein d’une église évangélique Iglesia de la Restauración en Cristo en Bayamón, il en devient même le pasteur pendant quatre ans qu’il abandonne pour une déception sentimentale par la suite. À cette période il continue à prendre part à plusieurs groupes qui chantaient pour des occasions de célébrations religieuses.

Il débuta dans le reggaeton avec Yaga du duo Yaga et Mackie Ranks en 1990 avec la chanson Tha Cream dans l’album du même nom.

En 2002 la carrière de William Omar Landrón prend un nouvel envol lorsque Héctor El Bambino, du duo Héctor y Tito, se décide à le parrainer. C’est à ce moment qu’il emprunte le pseudonyme de Don Omar et commence à participer comme compositeur dans des productions de plusieurs chanteurs.

Il compose plusieurs chansons pour Tito, alors soliste, et travaille ensuite avec Héctor y Tito dans la Reconquista.

En 2003 sort The Last Don, son premier album, qui inclut des titres qui seront désormais des références du reggaeton comme les chansons Dale don dale, Dile et Pobre Diabla.

Il devient l’un des représentants les plus emblématiques avec Daddy Yankee et ses albums deviennent de véritables standard du genre musical.

Don Omar est célèbre pour les nombreux concerts mémorables qu’il donne. Le nombre de participants et la mise en scène lui assurent un véritable succès auprès des spectateurs. Suite à cette tournée, sort en 2004 The Last Don Live.

Il est souvent l’objet d’accusations pour la teneur des paroles. On l’accuse d’incitation à la violence. Le rythme fort, dansant et sensuel caractérisant d’ailleurs ce genre musical. Il ne fait pas exception comme beaucoup d’autres reggaetoneros.

Don Omar a eu des démélés avec la justice pour possession de drogues et d’armes à feu.

Sa contribution au genre par le titre Dale Don dale dans The Last Don, a été désigné meilleur album Rap Latino / Hip Hop de l’année 2005 et consacré meilleur artiste Pop Latino par le Billboard.

En 2005 il produisit un disque avec de nombreux chanteurs de reggaeton et ses chansons, qu’il intitula Los Bandoleros. Dans cet album il travailla avec d’autres artistes pour le titre Los Bandoleros avec Tego Calderon ; pour Como olvidar, avec David Bisbal, pour Ella y yo, avec Romeo du groupe Aventura, pour “My Space” et “Nadie Como Tú” avec Wisin y Yandel, pour “Hold you down” avec Jennifer Lopez ; et pour “La Traicionera”, avec “Glory”.

Ses compositions utilisent peu le style répétitif communément utilisé dans le style reggaeton, pour raconter des histoires qu’il imagine.

Don Omar a sorti un album King of King en 2006. Il est premier des ventes de disques de musique de langue hispanique aux États-Unis ainsi que dans certains pays d’Amérique latine. Avec cet album Don Omar se proclame “El Rey” (le roi) du reggaeton et promoteur officiel du genre musical. Dès sa sortie l’album est premier des ventes, et le premier single ‘Angelito’ se place en tête dès le jour de sa sortie avec environ 500 000 ventes, ce qui est alors un record pour ce style musical.

Il a composé la chanson Conteo pour le film Fast & Furious: Tokyo Drift.

À la fin de l’année 2006, sort l’édition spéciale de l’album King of Kings : l'”Armageddon Edition” dans laquelle 4 titres supplémentaires sont ajoutés.

En 2007 il produit l’album “El Pentagono”, dans lequel participent divers artistes du genre musical. Un des titres de cet album est “Calm My Nerves” dans lequel participent Don et Reel, un chanteur de Hip-Hop des États-Unis ; participent également à l’album Easy avec Tego Calderon’ ou Zion, Voltio, Eddie Dee et Cosculluela. Puis une réédition ressort en 2008 intitulé El Pentagono : The Return reprenant des inédits.

En 2008 il se marie avec la présentatrice de la météo Jackie Guerrido. Leur lune de miel s’est passée à Dubaï.

À leur retour Don Omar affronte des poursuites judiciaires. Nando Boom l’accuse de plagiat. Le thème de My Space étant la copie exacte de celui de Enfermo de amor. Don Omar a reconnu les accusations.

En 2009 il décide de se faire un nouvel album intitulé IDon incluant seulement 10 musique où il fusionne sa musique avec celle du rock ou de l’electro ce qui ne fait pas l’unanimité.

Après de mauvaise critique Don Omar veut se faire remarqué en revenant dans le vrai reggaeton en sortant une musique intitulé Hasta Abajo  dont il fait un véritable succès, puis enregistre 2 remix l’un avec Daddy Yankee et le second avec Tempo et Dynasty.

En 2010 il sort un nouveau projet Meet The Orphans reunissant des artiste de sa compagnie El Orfanato, cette album est un succès grace aux titres Hasta Abajo, Hooka, Taboo, Danza Kuduro en collaboration avec le chanteur Lucenzo, le clip de cette musique est vut plus de 500 000 000 de fois. Ils presente sur ce nouvel album ses deux signature Syko ‘El Terror’ et Kendo Kaponi qui part de la compagnie après quelques differents avec Don Omar.

La chanson Danza Kuduro est reprise à la fin du film Fast And Furious 5 ainsi que la chanson Taboo lors de la scène ou Mia est au marché.

Don omar joue dans le film Fast and Furious 5 avec Tego Calderon, et vient de signer pour participer au 6eme volet de la saga Fast and Furious.

Il prepare actuellement un nouvel album pour l’année 2012.

Discographie :

2003 : The Last Don

2004 : The Last Don LIVE

2005 : Don Omar Present : Los Bandoleros

2005 : Da Hitman Present : Reggaeton Latino

2006 : King Of Kings

2006 : Don Omar Present : Los Bandoleros Reloaded

2006 : King Of Kings : Armagedon Edition

2007 : Don Omar Present : El Pentagono

2007 : King Of Kings LIVE

2008 : Don Omar Present : El Pentagono The Returns

2009 : IDon

2010 : Don Omar Present : Meet The Orphans

Comentarios

By |2016-09-08T13:45:39+00:00janvier 12th, 2012|Non classé|0 Comments

About the Author:

Gargolas94
Nicolas Ferreira, la musique, c'est du bruit qui pense... Victor Hugo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.